Comment les Palestiniens peuvent-ils battre l’accord de Trump ? Ils ont besoin d’une nouvelle stratégie. 3e Partie

Ils ont besoin d’une nouvelle stratégie. Un soutien populaire croissant à la cause palestinienne, comme le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions), est encourageant, mais prendra trop de temps pour devenir tangible. Les efforts d’Israël visant à annexer la plus grande partie de la Cisjordanie et à construire de nouvelles colonies de peuplement, ainsi que sa campagne de lent nettoyage ethnique palestinien à Jérusalem et dans les autres territoires occupés se poursuivront rapidement. Alors que les Palestiniens ont besoin d’une stratégie qui préserve leurs terres, empêche leurs droits d’être érodés par des concessions « de paix » et préserve le droit de retour des réfugiés.

La seule stratégie envisageable et totalement raisonnable est une campagne pour l’égalité des droits civils et politiques palestiniens dans l’ensemble de la Palestine. Israël et la Palestine sont déjà un État sous domination israélienne. La population est divisée en 6,6 millions de juifs israéliens avec citoyenneté et droits, 1,8 Palestiniens avec citoyenneté et droits restreints et 4,7 millions de Palestiniens sans citoyenneté ni droits.

Exiger l’égalité de droits dans cette situation inégale est naturel et inévitable. L’Autorité Palestinienne donne l’illusion d’un régime indépendant. Les avantages d’un système d’égalité des droits sont nombreux : statut juridique égal, représentation égale du gouvernement – avec lequel le rapatriement des réfugiés pourrait devenir une politique – accès égal à l’éducation, à l’emploi et aux services sociaux, ainsi que les multiples avantages d’une vie civique normale.

Selon le journaliste israélien Gideon Levy, seul un système de droits égaux pour tous peut qualifier Israël de véritable démocratie avec un président palestinien et un premier ministre juif ou vice versa. L’égalité des droits en Israël-Palestine devrait être un objectif satisfaisant. Les sionistes et tous ceux qui étaient encore attachés à l’idée de deux États la rejetteraient inévitablement.

Cependant, le plus gros problème serait sa mise en œuvre. Comment un tel concept peut-il être accepté par les Israéliens juifs, élevé dans un régime de suprématie et de droit, et conditionné par la haine et à la peur des Arabes ? Ou par des Palestiniens dont la vie a été gâchée par l’occupation et l’oppression israéliennes, convaincus de la nécessité de se séparer dans leur propre État ?

Adapté de: www.aljazeera.com/indepth/opinion/palestinians-beat-trump-deal-190612211614400

Distribué par PAJU (Palestiniens et juifs unis)

HTTPS://PAJUMONTREAL.ORG.FR

Fermer le menu