« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » no. 936

Tout sur la firme secrète de cyber-attaque israélienne Candiru

Saviez-vous qu’Israël abrite plus de 120 entreprises qui se livrent à des cyber-activités néfastes? Ces découvertes ont été révélées par un journal basé à Tel Aviv, « The Marker », qui est publié quotidiennement en hébreu, connu pour ses reportages sensationnels fait en coopération de l’International New York Times.

Une source fiable de « The Marker » rapporte qu’une société nommée Candiru propose un service de cyber-attaques où les utilisateurs peuvent vendre et louer des cyber-outils offensifs pour le piratage de réseaux informatiques. Candiru est connu pour vendre la technologie de piratage informatique à ceux qui veulent espionner les téléphones et les ordinateurs.

Des rapports indiquent qu’il existe plus de 32 sociétés de ce type opérant dans la région qui font de la cyber-activité offensive une grande entreprise en Israël. Les analystes du commerce disent que cela génère 2 milliards de dollars de ventes par an.

La firme de cyber intelligence NSO et plusieurs autres sociétés d’Arabie saoudite et du Mexique sont des clients habituels de ladite société, car elles utilisent ces outils de service pour espionner et réprimer leurs adversaires.

Des sources référant à Cybersecurity Insiders disent que la politique de vente de Candiru est typique car elle ne vend pas ses services à certaines régions telles que l’Afrique, l’Australie et les États-Unis. Elle ne compte que des clients d’Europe occidentale et d’Asie et tient fermement à sa décision de vendre du matériel à ceux qui sont basés en Israël.

Cependant, The Marker affirme que NSO est également un client de Candiru, car on le voit souvent contacter l’entreprise furtive pour des projets liés à l’espionnage. Cependant, le porte-parole de la firme de renseignement basée au gouvernement refuse de faire une déclaration à ce sujet.

À l’instar de Candiru, Fin Fisher est également une entreprise de cyber activité vendant des outils d’attaque sur le Dark Web.  Les deux entreprises ne possèdent aucun annuaire sur le Web et plus de 120 de leurs employés ne sont pas présents sur les réseaux sociaux car ils ne sont recrutés que lorsqu’ils signent un accord de confidentialité strict.

Note 1- NSO Group est une entreprise de cyber-sécurité financée par le gouvernement et basée à Herzliya, en Israël. L’objectif de la société est de fournir aux gouvernements autorisés des cyber-outils pour les aider à lutter contre le terrorisme et la criminalité en ligne. Le logiciel Pegasus, un logiciel espion, serait l’invention de cette entreprise.

Note 2 – Toute la main-d’œuvre nécessaire pour mener à bien les opérations de l’entreprise est recrutée dans l’unité de renseignement 8200 des Forces de défense israéliennes et toucherait un traitement fixe de 80 000 shekels, soit 21 000 dollars.

Note 3- Il est grand temps que le FBI documente et à garde à l’œil les activités et services offerts aux pays asiatiques par ces société de cyber-sécurité.

Adapté de : https://www.cybersecurity-insiders.com/all-about-the-secret-israeli-cyber-attack-firm-candiru/

Voir aussi : https://gizmodo.com/israeli-cyber-intelligence-firm-denies-role-in-khashogg-1831705137   Israeli Cyber-Intelligence Firm (NSO Group) Denies Role in Khashoggi Murder, But Won’t ‘Deny or Confirm’ Saudi Sales

DISTRIBUÉ PAR PAJU (PALESTINIENS ET JUIFS UNIS)

WWW.PAJUMONTREAL.ORG

Fermer le menu