Des bulldozers israéliens démolissent une maternelle palestinienne

JÉRUSALEM, mardi le 17 août 2021 (WAFA) – Les autorités d’occupation israéliennes ont démoli aujourd’hui un jardin d’enfants dans la ville de Beit Sfafa, au sud-ouest de la ville occupée de Jérusalem, ont indiqué des sources locales.

Les sources ont déclaré à WAFA que les forces israéliennes ont escorté un bulldozer de la municipalité de Jérusalem jusqu’à la zone d’al-Safeh dans la ville, où la machinerie lourde a détruit un jardin d’enfants appartenant à Mohammad Jum’a. La maternelle, attenant à la maison de la famille Jum’a, devait ouvrir ses portes à la rentrée.

Sous prétexte de construction illégale, Israël démolit régulièrement des maisons pour restreindre l’expansion palestinienne à Jérusalem occupée.

Au même moment, la municipalité et le gouvernement construisent des dizaines de milliers de logements dans des colonies illégales à Jérusalem-Est pour les juifs dans le but de compenser l’équilibre démographique à la faveur des colons juifs dans la ville occupée.

Les Palestiniens de Jérusalem-Est, une partie du territoire palestinien internationalement reconnu et soumis à l’occupation militaire israélienne depuis 1967, se voient refuser leurs droits de citoyenneté et sont plutôt classés uniquement comme « résidents » dont les permis peuvent être révoqués s’ils s’éloignent de la ville depuis plus de quelques années.

Ils sont également discriminés dans tous les aspects de la vie, y compris le logement, l’emploi et les services, et sont incapables d’accéder aux services en Cisjordanie en raison de la construction du mur de séparation israélien.

Selon un rapport du groupe israélien de défense des droits humains B’Tselem, la Haute Cour israélienne pourrait être tenue responsable de crimes de guerre pour leurs politiques qui ont conduit à la dépossession des Palestiniens de leurs propriétés dans la zone C de la Cisjordanie.

Le rapport, Fake Justice, montre que le soutien de la Cour à la politique de planification israélienne équivaut à soutenir la dépossession et le transfert forcé de Palestiniens, un crime de guerre au regard du droit international.

Adapté de : https://israelpalestinenews.org/israeli-bulldozers-demolish-palestinian-kindergarten/

DISTRIBUÉ PAR PAJU (PALESTINIENS ET JUIFS UNIS)

PAJUMONTREAL.ORG/FR