Des dessins israéliens sur la détention et la torture des enfants palestiniens

Parents Against Child Detention (Parents contre la détention des enfants), une organisation israélienne liée au Comité israélien contre la torture, vient de lancer sur Facebook une série de dessins pour illustrer ce que subissent les enfants palestiniens et tenter de sensibiliser l’opinion publique israélienne à ces atrocités.

Les témoignages sont nombreux et les plaintes systématiquement classées sans suite par Israël.

Exemples :

« Un soldat m’a attaché les pieds et menotté les mains dans le dos. Les menottes étaient serrées et douloureuses et mes mains ont enflé », a rapporté W., un mineur d’Hébron, qui était soupçonné d’avoir jeté des pierres.

R., 15 ans, de Duha, a été arrêté à 3h30 du matin dans son lit, soupçonné d’avoir jeté des pierres. « Je me suis réveillé la forte lueur d’une lampe de poche sur mon visage. J’ai ouvert les yeux et il y avait 10 soldats dans la chambre », a-t-il déclaré. Après que leur commandant lui ait dit qu’il était en état d’arrestation, il a été emmené au poste de police. « En chemin, ils m’ont injurié et traité ma sœur de « salope ». Un soldat m’a frappé au coude avec la crosse de son fusil et c’était très douloureux. »

La travailleuse sociale Nirit Ben Horin est fondatrice et présidente de Parents Against Child Detention, qui opère sous l’égide du Comité public contre la torture en Israël. Elle et la directrice exécutive Moria Shlomot se sont entretenues il y a quelques mois avec le designer Lahav Halevy afin de réfléchir aux moyens d’atteindre un public plus large, au-delà de Facebook. « Nous avons discuté de la manière de présenter le sujet d’une manière qui provoquerait une réaction émotionnelle bouleversante pour le spectateur », explique Ben Horin.

Cette association a contacté les illustratrices Ruth Gwily, Orit Bergman et Merav Dekel Salomon, ainsi que les designers Lee Adar et Tamar Honigman, qui ont créé une série de dessins illustrant les différentes étapes de la détention des enfants, afin « d’exposer les Israéliens à un phénomène qu’ils ignorent ou qu’ils occultent ».

« Des milliers de mineurs – adolescents et enfants – sont détenus par les forces de sécurité israéliennes en Cisjordanie et à Jérusalem-Est chaque année. Chaque nuit, pendant que nous, Israéliens, dormons, des maisons en Cisjordanie sont cambriolées et des enfants sont tirés du lit. »

« Nous nous battons pour que les mineurs palestiniens reçoivent la protection qu’ils méritent en vertu du droit international et des conventions internationales sur les droits des mineurs, tout comme les mineurs juifs israéliens ».

Les illustrations sont publiées sur Facebook et Instagram, et des centaines de milliers d’Israéliens les ont vues à ce jour, indique Haaretz. La prochaine étape du projet sera une exposition, ajoute le quotidien israélien.

CAPJPO-EuroPalestine

Pour voir les dessins, cliquez sur le lien ci-dessous: https://europalestine.com/2021/07/16/des-dessins-israeliens-sur-la-detention-et-la-torture-des-enfants-palestiniens/

Voir aussi : ALI, 13 ANS, EXÉCUTÉ PAR L’ARMÉE ISRAÉLIENNE

https://europalestine.com/2020/12/04/ali-12-ans-execute-par-larmee-israelienne/

ISRAELI SOLDIERS SHOOT AND KILL 11 YEAR OLD PALESTINIAN BOY: https://www.dci-palestine.org/israeli_forces_shoot_and_kill_11_year_old_palestinian_boy_in_hebron?utm_campaign=abu_sara_fatality&utm_medium=email&utm_source=dcipalestine

IDF grab 8 year old Palestinian boy, drag him away ‘to find stone-throwers’, human rights group video shows: https://www.youtube.com/watch?v=0h6rL4pj2WU

DISTRIBUÉ PAR PAJU (PALESTINIENS ET JUIFS UNIS)

PAJUMONTREAL.ORG/FR