Un officier de l’armée israélienne filmé à genoux sur la tête d’un Palestinien lors de son arrestation

Un homme de 60 ans dit qu’il s’est senti étranglé ■ L’armée qualifie la vidéo de trompeuse, dit que des émeutes violentes étaient en cours ■ La vidéo montre un autre officier brisant la vitre d’une voiture, pointant son arme

Par Jack Khoury, Hagar Shezaf

Haaretz | 2 septembre 2020

Un officier militaire a été filmé agenouillé sur la tête d’un Palestinien de 60 ans alors qu’il l’arrêtait lors d’une manifestation dans un village de Cisjordanie mardi.

Dans une autre vidéo de la scène, un autre officier est vu en train de casser la vitre d’une voiture dans laquelle l’homme était entré et pointer son arme sur la tête d’un autre Palestinien.

L’armée a déclaré que la manifestation dans le village de Shufa, près de Tul Karm, était violente et que la vidéo n’était « que partielle, inclinée et ne reflétait pas les émeutes et la violence envers les forces armées qui ont précédé l’arrestation ». Il a ajouté que « l’ensemble de l’incident continuera à être examiné par les commandants dans les jours à venir ».

L’homme arrêté dans la vidéo, Khairi Hanoun, a déclaré que les manifestants protestaient contre l’expropriation des terres dans la région. « En ce qui me concerne, c’est une manifestation totalement légitime et non violente », a-t-il déclaré. « Quelques personnes âgées ont défilé, pensant que les soldats ne nous attaqueraient pas, mais nous nous sommes trompés. Ils nous ont attaqués comme des voyous. J’ai 60 ans, que puis-je faire à un soldat armé? Mais pour l’officier sur les lieux, je suis une menace, et en quelques minutes il a commencé à m’attaquer brutalement ».  Hanoun a évoqué l’assassinat par la police de George Floyd à Minneapolis, en disant: « C’est ce que je ressentais et j’ai senti qu’il m’étouffait ».

Hanoun a dit que quelques personnes l’ont aidé à se lever et qu’il a alors commencé à se sentir faible. Il a ajouté qu’il était entré dans une voiture pour que l’on puisse l’emmener ailleurs, mais le soldat a cassé l’une des vitres de la voiture. « C’était un comportement brutal sans raison », a-t-il dit. « Nous sommes sortis pour protester contre l’appropriation des terres et contre les dommages à notre propriété. Il n’y a aucune menace pour personne dans cela. Hanoun a déclaré qu’il n’avait pas besoin de soins médicaux et ne prévoyait pas de déposer de plainte officielle. « Personne ne m’écoutera », a-t-il dit. « Il y avait des journalistes là-bas qui ont capté la scène, pour que le monde le voie ».

Un communiqué de l’armée a déclaré à propos de l’incident: « Plus tôt dans la journée, une violente émeute a eu lieu à côté de Tul Karm avec la participation de quelque 200 émeutiers. Une enquête initiale a montré que l’émeute comprenait des jets de pierres et des attaques contre les soldats des FDI. C’est une région où des émeutes ont eu lieu pendant quelques jours d’affilée ».

Selon le communiqué, « pendant l’émeute, les FDI ont utilisé des méthodes de dispersion des émeutes. À un moment donné, un Palestinien, connu comme un agitateur central et qui participe à de nombreuses émeutes dans la région de Judée-Samarie, a poussé le commandant des forces israéliennes un certain nombre de fois et a tenté de provoquer la situation. Le commandant a fait preuve de retenue, mais après plusieurs attaques contre lui, les forces ont dû arrêter le suspect parce qu’il continuait d’attaquer les forces de l’ordre et poursuivait sa participation à l’émeute. Le suspect a également résisté à son arrestation, et on a été obligé de le menotter. Après son arrestation, le suspect a reçu des soins médicaux sur les lieux ».

video: https://www.facebook.com/JewishVoiceforPeace/videos/324775868965758

Adapté de: https://www.haaretz.com/israel-news/.premium-israeli-military-officer-filmed-kneeling-on-palestinian-s-head-during-arrest-1.9121023

DISTRIBUÉ PAR PAJU (PALESTINIENS ET JUIFS UNIS)

PAJUMONTREAL.ORG/FR