Augmentation du nombre d’enfants palestiniens détenus par Israël durant de la pandémie de la COVID-19

Ramallah, 21 avril 2020 – Le nombre d’enfants palestiniens détenus dans les prisons et les centres de détention israéliens a augmenté depuis janvier malgré la nouvelle pandémie de coronavirus (COVID-19) et les appels généralisés à diminuer le nombre de personnes en détention dans le monde.

Fin mars, 194 enfants palestiniens étaient détenus dans les prisons et centres de détention israéliens, soit une augmentation de 6% par rapport à janvier, selon les données publiées par le service pénitentiaire israélien (IPS). Les données de l’IPS du 31 mars montrent que seulement 28% des enfants palestiniens en détention IPS purgeaient une peine. Selon les données d’IPS, plus de 60% (117 sur 194) des enfants palestiniens détenus étaient en détention provisoire.

« Les autorités israéliennes doivent libérer immédiatement tous les enfants palestiniens prisonniers », a déclaré Ayed Abu Eqtaish, directeur du programme de responsabilisation au DCIP. « Le fait que les forces israéliennes continuent de détenir des enfants palestiniens et de maintenir l’écrasante majorité en détention provisoire est inadmissible étant donné le risque accru présenté par la COVID-19 pour les personnes privées de liberté. »

Les 194 enfants palestiniens détenus étaient des garçons, dont 164 enfants âgés de 16 ou 17 ans et 30 enfants âgés de 14 et 15 ans. Selon les données d’IPS, deux enfants étaient en détention administrative.

En mars, le DCIP a appelé à leur libération immédiate en raison de la propagation rapide du nouveau coronavirus.

Sur la scène internationale, l’Organisation mondiale de la santé, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme et les experts des Nations Unies en matière de droits de l’homme ont tous publié des lignes directrices et des déclarations soulignant la nécessité de prévenir la propagation du COVID-19 dans les lieux de détention.

La Directrice générale de l’UNICEF, Henrietta Fore, a publié le 13 avril une déclaration soulignant que les enfants en détention courent un risque accru de contracter COVID-19 et devraient être libérés. L’UNICEF a également appelé à un moratoire immédiat sur les nouvelles admissions d’enfants dans les centres de détention.

Les enfants palestiniens emprisonnés par les autorités israéliennes vivent à proximité les uns des autres, souvent dans des conditions sanitaires risquées, avec un accès limité aux ressources pour maintenir des routines d’hygiène minimales, selon la documentation collectée par DCIP. L’impact de COVID-19 est exacerbé par ces conditions de vie qui rendent les enfants palestiniens dans les prisons et centres de détention israéliens de plus en plus vulnérables.

Israël a la distinction douteuse d’être le seul pays au monde à détenir et à poursuivre automatiquement et systématiquement des enfants devant des tribunaux militaires dépourvus de droits fondamentaux et de protections équitables. Israël détient et poursuit entre 500 et 700 enfants palestiniens devant des tribunaux militaires chaque année. Près de trois enfants palestiniens sur quatre détenus par les forces israéliennes subissent une forme de violence physique, selon la documentation recueillie par DCIP.

Depuis 1967, Israël applique deux systèmes juridiques distincts sur le même territoire. En Cisjordanie occupée, les colons israéliens sont soumis au système judiciaire civil et pénal tandis que les Palestiniens vivent sous le régime militaire. Aucun enfant israélien n’entre en contact avec les tribunaux militaires.

Israël a ratifié la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant (CDE) en 1991, s’obligeant à mettre en œuvre l’ensemble des droits et protections inclus dans le traité, notamment que l’intérêt supérieur de l’enfant doit être une considération primordiale dans toutes les décisions affectant les enfants. La CDE exige que les enfants ne soient détenus qu’en dernier ressort et oblige les États à garantir et à protéger le droit à la vie, à la survie et au développement, ainsi que le droit à la santé.

Adapté de: https://www.dci-palestine.org/palestinian_children_detained_by_israel_increases_amid_covid_19_pandemic

Voir: https://www.btselem.org/statistics/minors_in_custody

Statistics on Palestinian minors in the custody of Israeli security forces

Voir aussi: https://www.dci-palestine.org/israel_must_release_all_palestinian_child_detainees_amid_covid_19_pandemic

Israel must release all Palestinian child detainees amid COVID-19 pandemic

Distribué par PAJU (Palestiniens et juifs unis)

PAJUMONTREAL.ORG/FR