« Que cesse l’occupation » No. 1026

Le trope antisémite des juifs en tant que voleurs. Prononcé par un néonazi ou un suprémaciste blanc deux mois après la fondation d’Israël? Non, il a été présenté par le premier premier ministre d’Israël, David Ben-Gourion, en réponse au pillage généralisé de biens arabes palestiniens pendant la Nakba.

Gideon Levy, l’un des principaux journalistes israéliens et contributeur à Haaretz, a une fois de plus écrit un article qui énonce en termes clairs la vérité gênante du pillage ouvert et aléatoire des maisons et des biens arabes. Dans la foulée de Yom Kippour, le jour juif des expiations, l’article de Levy a un impact dévastateur qui fait disparaître la prétention sioniste d’un Israël innocent et irréprochable à son stade naissant. Il y a là, beaucoup à expier.

C’est certainement l’un des articles les plus importants que le PAJU a inclus dans ses vingt années de nouvelles hebdomadaires datant de février 2001. Qui plus est, ce n’est que dans les médias israéliens que la dure vérité de l’attaque contre les Palestiniens en 1948 pourrait être publiée. Étant donné le parti pris anti-palestinien et entièrement pro-israélien des médias canadiens (et occidentaux en général), l’article de Gideon Levy ne pourrait jamais être publié au Canada. De plus, Gideon Levy ne pourrait pas pratiquer son journalisme au Canada; il serait « limogé » pour avoir insisté trop ardemment pour dire la vérité.

Cliquez d’abord sur le lien ci-dessous soulignant les préjugés des médias canadiens contre les Palestiniens, puis lisez l’article de Gideon Levy.

Uncovering Canadian Media’s Devastating Pro-Israel Bias: 

The bias is enforced at every level of the media, from editorial boards all the way to ownership.

https://readpassage.com/uncovering-canadian-medias-devastating-pro-israel-bias/

Même Ben Gourion pensait que « la plupart des juifs sont des voleurs »

Par Gideon Levy

La citation du titre n’a pas été prononcée par un dirigeant antisémite, un haineux juif ou un néonazi. Les paroles sont celles du fondateur de l’État d’Israël, deux mois après sa création. Le premier ministre David Ben-Gourion était furieux, ou du moins prétendait l’être, lors d’une réunion de son parti politique Mapai, à la lumière de la vague de pillage des biens arabes par les nouveaux Israéliens dans tout l’État naissant. (suite…)

Continuer la lecture « Que cesse l’occupation » No. 1026

« Que cesse l’occupation » No. 1025

La nouvelle ambassadrice d’Israël au Royaume-Uni a appelé à « étendre » les frontières d’Israël

Par Asa Winstanley

La nouvelle ambassadrice d’Israël au Royaume-Uni a appelé à « étendre » Israël aux pays arabes voisins, montre une vidéo d’un ancien discours.

Dans ce document, Tzipi Hotovely a exprimé sa préférence pour l’hymne sioniste de droite «Two Banks to the Jordan», une chanson hébraïque qui en 1929 revendiquait la totalité de la Palestine et ce qui devint l’état de Jordanie.

Ayant plus tôt dans le discours critiqué certains politiciens israéliens pour «la mentalité qui ne regarde pas 20 ans en avant», elle a articulé sa vision de ce qu’elle a appelé le Grand Israël. (suite…)

Continuer la lecture « Que cesse l’occupation » No. 1025

Que cesse l’occupation » No. 1024

En Turquie, les dirigeants palestiniens annoncent une percée sur l’unité, les élections

Par  Daoud Kuttab

Le Fatah et le Hamas semblent avoir conclu des accords sur une approche et des élections unifiées, à la suite des accords de normalisation d’Israël avec les Émirats arabes unis et Bahreïn.

L’atmosphère positive engendrée par l’accord Fatah-Hamas annoncé après leur réunion du 24 septembre à l’ambassade palestinienne à Istanbul est le produit d’un lent mais sérieux effort en coulisse. Mais le succès est somme toute le résultat de l’environnement politique et de la chimie personnelle entre deux Palestiniens. (suite…)

Continuer la lecture Que cesse l’occupation » No. 1024

Que cesse l’occupation » No. 1023

Coalition nationale pour protester contre la normalisation avec Israël lors de la signature d’un accord à la Maison Blanche

Les militants disent que la normalisation avec Israël ne concerne pas la paix mais la promotion des systèmes d’occupation et d’apartheid d’Israël.

Washington D.C. – Le mardi 15 septembre, Donald Trump organisera une cérémonie de signature d’accords pour normaliser les relations entre Israël et les Émirats arabes unis et Israël et Bahreïn. Les militants se rassembleront pour protester contre ces accords qui ne concernent pas la paix mais la promotion des systèmes d’occupation et d’apartheid d’Israël. La manifestation sera menée par une coalition de plus de 50 organisations et groupes de défense des droits des Palestiniens, dont beaucoup sont dirigés par des Palestiniens américains et des Arabes américains. (suite…)

Continuer la lecture Que cesse l’occupation » No. 1023