« Que cesse l’occupation » No. 1010

Comment les députés fédéraux canadiens du groupe interparlementaire Canada-Israël sont à la table de l’apartheid

par Bruce Katz

Le 11 juin 2020

Les caractéristiques de la domination coloniale d’Israël sur la population palestinienne soumise sont déjà largement reconnues comme étant un apartheid. Lorsque le gouvernement d’Israël a adopté la « loi sur l’État-nation juif », Israël a officiellement approuvé l’apartheid, en violation flagrante du droit international et des droits de la personne.

La loi sur l’État-nation l’emporte sur toutes les autres lois jugées contradictoires à cette loi fondamentale et stipule sans équivoque que seuls les juifs ont le « droit à l’autodétermination nationale » en Israël, privant de leurs droits et de leurs intentions 1,5 million de citoyens israéliens d’origine palestinienne (environ 20 pour cent de la population d’Israël). (suite…)

Continuer la lecture « Que cesse l’occupation » No. 1010

« Que cesse l’occupation » No. 1009

Cela pourrait vous intéresser de savoir que de nombreuses forces de police aux États-Unis (et au Canada) participent à des séances de formation spéciales en Israël. En effet, les forces de police à Minnesota, dont quatre membres étaient impliqués dans le meurtre de George Floyd, ont reçu une formation en Israël. (Voir le lien vers le reportage LES FLICS QUI ONT TUÉ GEORGE FLOYD AVAIENT REÇU UNE FORMATION EN ISRAËL qui suit l’article ci-dessous.)

Aux États-Unis, des organisations pro-israéliennes financent souvent des échanges entre la police américaine et leurs homologues israéliens. Il en va de même pour des organisations similaires au Canada vis-à-vis des forces policières canadiennes. Ce sont des partenaires de la violence et du racisme systémique.

BLACK LIVES MATTER! PALESTINIAN LIVES MATTER! À BAS LE RACISME! À BAS L’APARTHEID!

« Échange mortel »: la police raciste américaine a des racines en Israël

Par Miko Peled

Au cours de sessions de formation en Israël, des délégations de la police américaine rencontrent les forces militaires, la police et les services de renseignement israéliens ont enseigné ce qu’Israël appelle le contre-terrorisme, mais il ne s’agit en fait que de « raffiner les méthodes de profilage racial ». (suite…)

Continuer la lecture « Que cesse l’occupation » No. 1009

Mouvement pour une paix juste

  • Post Author:
  • Post Category:Articles

Communiqué de presse

11 juin 2020

Plus d’un millier de lettres individuelles1000 lettres ont été envoyées aux 193 ambassadeurs et ambassadrices de l’ONU les exhortant à ne pas voter pour la candidature du Canada au Conseil de sécurité en raison de son bilan anti-palestinien. Cette action a mis à mal les efforts désespérés du Canada pour y obtenir un siège.

Les 1000 lettres, en provenance du monde entier, ont plutôt invité les ambassadeurs et ambassadrices à voter pour l’Irlande et la Norvège au lieu du Canada pour les deux sièges disponibles au Conseil de sécurité. Le millier de personnes impliquées dans cette action soulignent à quel point le Canada s’est isolé à plusieurs reprises de l’opinion publique mondiale concernant les droits individuels et collectifs des Palestiniens et des Palestiniennes.

Il semble que cette avalanche de lettres a fini par soulever l’inquiétude du gouvernement canadien. En effet, Just Peace Advocates a appris qu’hier, en réponse à cette initiative citoyenne, l’ambassadeur du Canada aux Nations unies, M. Marc-André Blanchard, a fait parvenir une lettre privée une lettre aux missions permanentes et aux observateurs et observatrices des Nations unies pour tenter d’expliquer la façon dont le Canada pourrait soutenir la Palestine.

Aujourd’hui même, 11 juin, le Révérend Père Robert Assaly a immédiatement répondu à M. Blanchard lequel, avec une mauvaise foi évidente, accusait les signataires de la lettre que celle-ci contenait des inexactitudes importantes. M. Assaly a répliqué que réponse à M. Blanchard, (…) « Pourtant, dans sa lettre de deux pages, M. Blanchard n’a identifié aucune inexactitude. Nous considérons cela comme une affirmation supplémentaire de l’exactitude de nos propos basés sur des faits soigneusement étudiés ». Et à l’argument invoqué par M. Blanchard à l’effet que cette année, le Canada a voté « oui » à une résolution favorable aux Palestiniens et Palestiniennes», le Père Assaly a rétorqué que (…) c’était «un de plus que zéro. En fait, sous la gouverne du Premier ministre Trudeau, le Canada n’a voté « oui » sur aucune autre résolution de ce type, alors qu’il a voté contre 67 fois ». alors qu’il a voté contre 67. » Le message du Père Assaly a été envoyé à tous les ambassadeurs et ambassadrices.

Par ailleurs, avant la publication du millier de lettres individuelles, plus de 100 organisations de la société civile une lettre et des dizaines de personnalités avaient également appuyé l’initiative de Just Peace Advocates. ontsigné la lettre Plusieurs médias en ont fait état : Middle East Monitor, New Arab News Mondoweiss, Electronic Intifada, Presse Canadienne, Hill Times, Le Devoir et d’autres. Une députée de Québec solidaire à l’Assemblée nationale du Québec, Ruba Ghazal, d’origine palestinienne, a non seulement donné son appui mais a produit une vidéo expliquant les raisons de son opposition à la candidature du Canada au Conseil de sécurité.

Un récent débat a été organisé par la Fédération mondiale des associations pour les Nations Unies (FMANU) sur l’élection pour les deux sièges (non permanents) du Conseil de sécurité au sein du groupe d’États d’Europe occidentale et autres, et pour lesquels le Canada, l’Irlande et la Norvège ont déposé leur candidature. À cette occasion, la question des droits des Palestiniens et des Palestiniennes a été soulevée à maintes reprises. Le représentant de l’Arabie saoudite aux Nations unies a critiqué ouvertement le bilan anti-palestinien des votes du Canada à l’Assemblée générale de l’ONU. Cette critique a obligé le représentant canadien, M. Marc Blanchard, à devoir s’expliquer dans une longue lettre à caractère défensif.

(suite…)

Continuer la lecture Mouvement pour une paix juste

Il est temps d’enquêter sur les crimes en Palestine, il est l’heure de la justice

  • Post Author:
  • Post Category:Bulletin

Lettre ouverte conjointe au Bureau du Procureur de la Cour pénale internationale

Objet: Plus de 180 coalitions, organisations et individus palestiniens, régionaux et internationaux de défense des droits humains Appel à la Cour pénale internationale: il est temps d’enquêter sur les crimes en Palestine, il est l’heure de la justice

29 avril 2020

Votre Excellence Fatou Bensouda,

Le 20 décembre 2019, après près de cinq ans d’examen préliminaire, le Procureur de la Cour pénale internationale a soumis à la Chambre préliminaire une demande de décision sur la compétence territoriale de la Cour en Palestine indiquant que «des crimes de guerre ont été ou sont en train d’être commis en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est et la bande de Gaza » et qu’elle avait « identifié des cas potentiels résultant de la situation qui seraient recevables ». En outre, le Procureur était convaincu que la compétence territoriale de la Cour s’étendait au «territoire palestinien occupé par Israël» depuis juin 1967, «à savoir la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est et Gaza». (suite…)

Continuer la lecture Il est temps d’enquêter sur les crimes en Palestine, il est l’heure de la justice