« Que cesse l’occupation » No. 994

Nourris par un apitoiement maladif, Trump et Netanyahu intriguent contre la démocratie

Par Chemi Shalev

Le trait le plus ridicule et le plus répugnant partagé par le ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président américain Donald Trump est l’apitoiement sur soi. Deux blancs aisés qui ont facilement atteint le sommet, détenant un pouvoir personnel inégalé et dominant leurs pays respectifs sont aussi proche de l’absolu que la démocratie peut le tolérer et pleurnichent sur la base d’un sentiment profondément enraciné d’éternelle victimisation. Si ce n’était si inquiétant, ce serait hilarant.

L’apitoiement sur soi, comme le suggèrent les maigres recherches psychologiques consacrées au syndrome, n’existe pas dans le vide. Il est associé à des personnalités névrotiques et est souvent une manifestation de narcissisme pathologique. Les personnes qui nient la responsabilité de leurs actions ont tendance à diriger leur colère contre des forces extérieures qui les persécuteraient ou leur souhaiteraient du mal. L’acteur et écrivain britannique Stephen Fry a décrit l’apitoiement sur soi comme étant « le vice le plus destructeur que l’on puisse avoir ». Paraphrasant Oscar Wilde, Fry dit de l’apitoiement sur soi: « Cela détruit tout ce qui l’entoure, sauf lui-même. » (suite…)

Continuer la lecture « Que cesse l’occupation » No. 994

« Que cesse l’occupation » No. 993

Les Palestiniens sont solidaires de la nation Wet’suwet’en

Le gazoduc TransCanada Coastal Gaslink vise à voler les terres de Wet’suwet’en, à utiliser l’extraction des ressources pour consolider le contrôle des territoires autochtones, détruire l’environnement et violer les lois autochtones.

Depuis le territoire palestinien occupé, nous sommes solidaires de la nation Wet’suwet’en et des défenseurs des terres du camp Unist’ot’en et de Gidimt’en qui continuent de résister aux incursions coloniales du Canada dans leurs territoires non cédés. (suite…)

Continuer la lecture « Que cesse l’occupation » No. 993

« Que cesse l’occupation » No. 992

Des panneaux d’affichage au New Hampshire exhortent les candidats démocrates à mettre fin à l’aide pour les violations des droits en Israël

Palestine Advocacy Project a placé deux panneaux d’affichage appelant les électeurs américains et le prochain président des États-Unis à mettre fin au financement américain référant aux violations israéliennes des droits humains et à rétablir l’aide humanitaire à la Palestine. En 2015, les Nations Unies ont averti que Gaza pourrait devenir « inhabitable » d’ici 2020 en raison du blocus soutenu par les États-Unis et de la destruction de ses infrastructures civiles. 2020 est arrivé et environ 1,8 million d’habitants de Gaza sont au bord du gouffre sans fournitures médicales adéquates, sans eau potable ni électricité.

Les panneaux d’affichage sont situés au 494 Elm St., Manchester, NH,  près du siège de la campagne de plusieurs candidats démocrates d’envergure à la présidence. Le 1er panneau montre Mohammed, un jeune garçon palestinien à Gaza, debout dans les décombres de sa maison bombardée par l’armée israélienne. Le texte se lit comme suit: « Gaza 2020: votez pour les droits de la personne ». Le 2e panneau montre un autre enfant, Samah, debout dans les décombres de sa maison et se lit comme suit: « Exprimez votre vote en faveur des droits de la personne. Mettez fin au soutien américain à l’occupation israélienne ». (suite…)

Continuer la lecture « Que cesse l’occupation » No. 992

« Que cesse l’occupation » No. 991

La Shoah comme prétexte à l’annexion

par Zeev Sternhell

L’opération combinée de Donald Trump et Benjamin Netanyahou pour conférer une légitimité états-unienne à l’annexion des territoires palestiniens a été eventée au moment même où se tenait à Yad Vashem la réunion du World Holocaust Forum. Il est difficile d’imaginer plus cynique combinaison : à Jérusalem, on s’est donc servi de l’antisémitisme pour faire taire l’opposition, attendue mondialement, au plan d’annexion.

Ainsi, l’antisémitisme, qui avait conduit à la catastrophe infligée au peuple juif, a été transformé par Israël en un instrument politique cynique et éhonté. Jérusalem a fait de l’antisémitisme l’arme fatale pour s’opposer au retrait, ne serait-ce que d’une poignée de juifs, de la Cisjordanie, et à toute idée d’un partage équitable de la terre. Pour les nationalistes, toute politique qui ne colle pas à 100% à l’intérêt israélien tel qu’ils le conçoivent doit être vu comme de l’antisémitisme. (suite…)

Continuer la lecture « Que cesse l’occupation » No. 991