Notre bulletin « Que cesse l’occupation » est publié hebdomadairement.

« Que cesse l’occupation » No. 998

Netanyahu veut un gouvernement d’urgence pour les juifs uniquement

Afif Abu Much 16 mars 2020

Bien que le coronavirus ne fasse pas de distinction entre juifs et Arabes, le premier ministre Benjamin Netanyahu l’a fait en appelant les dirigeants bleus et blancs à se joindre à lui dans un « gouvernement d’urgence ».

Citant l’épidémie actuelle de coronavirus, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré le 12 mars: «Un gouvernement d’urgence a été établi il y a 53 ans en Israël. J’appelle à la mise en place d’un gouvernement similaire maintenant. Dès ce soir ». Il a ensuite appelé le président du Bleu et Blanc Benny Gantz à se joindre à lui dans cette entreprise. Gantz a tweeté en réponse: « Compte tenu de la situation, nous sommes prêts à discuter de la création d’un large gouvernement national d’urgence, qui comprendrait des représentants de tous les partis à la Chambre. » En d’autres termes, le gouvernement qu’il envisageait devrait inclure la Liste commune arabe. Netanyahu a par la suite clarifié sa position, affirmant: « Les partisans du terrorisme ne peuvent pas faire partie du gouvernement, que ce soit dans des circonstances de routine ou en cas d’urgence ». (suite…)

Continuer la lecture « Que cesse l’occupation » No. 998

« Que cesse l’occupation » No. 997

Le succès électoral des Palestiniens en Israël ne peut être nié

Daoud Kuttab

12 mars 2020

Les citoyens et citoyennes palestiniens en Israël ont fait une avancée majeure lors des élections du 2 mars, la Liste commune arabe (Joint List) remportant 15 sièges, un précédent à la Knesset, composée de 120 membres. L’alliance se compose de Hadash (Front démocratique pour la paix et l’égalité), dirigé par Ayman Odeh, du Mouvement arabe pour le changement, dirigé par Ahmad Tibi, du Mouvement islamique, dirigé par Abbas Mansour et le nationaliste Balad, dirigé par Mtanes Shehadeh. Les 64,7% des électeurs palestiniens qui se sont rendus aux urnes ont voté presque exclusivement pour la Liste commune, contrecarrant ainsi les espoirs de l’actuel premier ministre israélien intérimaire, Benjamin Netanyahu, de former un gouvernement de coalition majoritaire de 61 membres. (suite…)

Continuer la lecture « Que cesse l’occupation » No. 997

« Que cesse l’occupation » No. 995

Pas des néo-nazis, des judéo-nazis

Amos Oz s’est encore trompé. Une bureaucratie sanglante et la banalité du mal, ici au pays du lait et du miel.

Uri Misgav

le 30 mai 2014

ll s’agit d’un article de 2014 qui a précédé l’attaque meurtrière d’Israël contre Gaza. En 1967, le philosophe et universitaire israélien Yeshayahu Leibowitz a inventé le terme «judéo-nazis» en référence à ce qui découlerait du projet de colonisation illégale d’Israël.

Amos Oz s’est encore trompé. Ce ne sont pas des néonazis. Ce sont des judéo-nazis. Des descendants d’un groupe unique que Yeshayahu Leibowitz a si bien prophétisé immédiatement après la grande victoire de 1967. Le racisme, le meurtre et la haine profonde trouvent leur origine dans une vision du monde religieux-messianique qui est alimentée par l’entreprise d’occupation et de colonisation. (suite…)

Continuer la lecture « Que cesse l’occupation » No. 995

« Que cesse l’occupation » No. 994

Nourris par un apitoiement maladif, Trump et Netanyahu intriguent contre la démocratie

Par Chemi Shalev

Le trait le plus ridicule et le plus répugnant partagé par le ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président américain Donald Trump est l’apitoiement sur soi. Deux blancs aisés qui ont facilement atteint le sommet, détenant un pouvoir personnel inégalé et dominant leurs pays respectifs sont aussi proche de l’absolu que la démocratie peut le tolérer et pleurnichent sur la base d’un sentiment profondément enraciné d’éternelle victimisation. Si ce n’était si inquiétant, ce serait hilarant.

L’apitoiement sur soi, comme le suggèrent les maigres recherches psychologiques consacrées au syndrome, n’existe pas dans le vide. Il est associé à des personnalités névrotiques et est souvent une manifestation de narcissisme pathologique. Les personnes qui nient la responsabilité de leurs actions ont tendance à diriger leur colère contre des forces extérieures qui les persécuteraient ou leur souhaiteraient du mal. L’acteur et écrivain britannique Stephen Fry a décrit l’apitoiement sur soi comme étant « le vice le plus destructeur que l’on puisse avoir ». Paraphrasant Oscar Wilde, Fry dit de l’apitoiement sur soi: « Cela détruit tout ce qui l’entoure, sauf lui-même. » (suite…)

Continuer la lecture « Que cesse l’occupation » No. 994