Que cesse l’occupation » no. 1053

175 000 survivants de l’Holocauste vivent en Israël. La plupart vivent avec 101 $ par mois en allocations gouvernementales

Alors que certains survivants de l’Holocauste en Israël ont droit à 10000 shekels par mois, la majorité doit s’en sortir avec une fraction de cette somme.

Israël est fier de prendre soin de ses 174 500 survivants de l’Holocauste, mais la politique du gouvernement concernant les allocations à leur endroit a été critiquée comme étant inégale et inadéquate, la plupart des survivants vivant avec une petite allocation de 4 000 shekels (1217 dollars) par an.

Cette politique divise les survivants en plusieurs catégories, chacune correspondant à une somme d’argent différente, ce qui, selon le directeur général du ministère de l’Égalité sociale, a causé des disparités « intolérables ».

(suite…)

Continuer la lecture Que cesse l’occupation » no. 1053

Que cesse l’occupation » no. 1052

23 raisons pour lesquelles j’ai honte d’Israël

Par Yehuda Atlas

J’ai honte de vivre dans un pays où le premier ministre est mis sous enquête, et fait face à un éventuel procès, pour de graves accusations.

J’ai honte de vivre dans un pays où la campagne électorale s’abaisse à un tel niveau, incluant des allégations de secrets que les Iraniens connaissent grâce au téléphone portable de Gantz, ou des allégations selon lesquelles Gantz n’est pas apte à exercer ses fonctions. Quelle absurdité. Bibi, c’était votre chef de cabinet!

J’ai honte de vivre dans un pays où un acteur a été maquillé pour ressembler au journaliste Amnon Abramovich, se moquant d’un héros de guerre décoré qui a été gravement brûlé pendant la guerre de 1973. Quelqu’un a pensé que cela impressionnerait et influencerait l’élection et toucherait les gens. Résultats des élections. (suite…)

Continuer la lecture Que cesse l’occupation » no. 1052

Que cesse l’occupation » no. 1051

La porte-parole de Biden au service de l’espionnage israélien

La porte-parole du président états-unien Joe Biden, Jen Psaki, a collaboré à une entreprise israélienne d’espionnage des Palestiniens dans les territoires occupés, révèle le site Electronic Intifada (EI).

EI a eu accès à la déclaration d’intérêts que sont tenus de remplir les haut-fonctionnaires de la Maison-Blanche. Il en ressort que Mme Psaki a été payée au moins 5.000 dollars en qualité de consultante « communication de crise », par la société israélienne AnyVision. (suite…)

Continuer la lecture Que cesse l’occupation » no. 1051