Mouvement pour une paix juste

  • Post author:
  • Post category:Articles

Communiqué de presse

11 juin 2020

Plus d’un millier de lettres individuelles1000 lettres ont été envoyées aux 193 ambassadeurs et ambassadrices de l’ONU les exhortant à ne pas voter pour la candidature du Canada au Conseil de sécurité en raison de son bilan anti-palestinien. Cette action a mis à mal les efforts désespérés du Canada pour y obtenir un siège.

Les 1000 lettres, en provenance du monde entier, ont plutôt invité les ambassadeurs et ambassadrices à voter pour l’Irlande et la Norvège au lieu du Canada pour les deux sièges disponibles au Conseil de sécurité. Le millier de personnes impliquées dans cette action soulignent à quel point le Canada s’est isolé à plusieurs reprises de l’opinion publique mondiale concernant les droits individuels et collectifs des Palestiniens et des Palestiniennes.

Il semble que cette avalanche de lettres a fini par soulever l’inquiétude du gouvernement canadien. En effet, Just Peace Advocates a appris qu’hier, en réponse à cette initiative citoyenne, l’ambassadeur du Canada aux Nations unies, M. Marc-André Blanchard, a fait parvenir une lettre privée une lettre aux missions permanentes et aux observateurs et observatrices des Nations unies pour tenter d’expliquer la façon dont le Canada pourrait soutenir la Palestine.

Aujourd’hui même, 11 juin, le Révérend Père Robert Assaly a immédiatement répondu à M. Blanchard lequel, avec une mauvaise foi évidente, accusait les signataires de la lettre que celle-ci contenait des inexactitudes importantes. M. Assaly a répliqué que réponse à M. Blanchard, (…) « Pourtant, dans sa lettre de deux pages, M. Blanchard n’a identifié aucune inexactitude. Nous considérons cela comme une affirmation supplémentaire de l’exactitude de nos propos basés sur des faits soigneusement étudiés ». Et à l’argument invoqué par M. Blanchard à l’effet que cette année, le Canada a voté « oui » à une résolution favorable aux Palestiniens et Palestiniennes», le Père Assaly a rétorqué que (…) c’était «un de plus que zéro. En fait, sous la gouverne du Premier ministre Trudeau, le Canada n’a voté « oui » sur aucune autre résolution de ce type, alors qu’il a voté contre 67 fois ». alors qu’il a voté contre 67. » Le message du Père Assaly a été envoyé à tous les ambassadeurs et ambassadrices.

Par ailleurs, avant la publication du millier de lettres individuelles, plus de 100 organisations de la société civile une lettre et des dizaines de personnalités avaient également appuyé l’initiative de Just Peace Advocates. ontsigné la lettre Plusieurs médias en ont fait état : Middle East Monitor, New Arab News Mondoweiss, Electronic Intifada, Presse Canadienne, Hill Times, Le Devoir et d’autres. Une députée de Québec solidaire à l’Assemblée nationale du Québec, Ruba Ghazal, d’origine palestinienne, a non seulement donné son appui mais a produit une vidéo expliquant les raisons de son opposition à la candidature du Canada au Conseil de sécurité.

Un récent débat a été organisé par la Fédération mondiale des associations pour les Nations Unies (FMANU) sur l’élection pour les deux sièges (non permanents) du Conseil de sécurité au sein du groupe d’États d’Europe occidentale et autres, et pour lesquels le Canada, l’Irlande et la Norvège ont déposé leur candidature. À cette occasion, la question des droits des Palestiniens et des Palestiniennes a été soulevée à maintes reprises. Le représentant de l’Arabie saoudite aux Nations unies a critiqué ouvertement le bilan anti-palestinien des votes du Canada à l’Assemblée générale de l’ONU. Cette critique a obligé le représentant canadien, M. Marc Blanchard, à devoir s’expliquer dans une longue lettre à caractère défensif.

(suite…)

Continuer la lecture Mouvement pour une paix juste

Il est temps d’enquêter sur les crimes en Palestine, il est l’heure de la justice

  • Post author:
  • Post category:Bulletin

Lettre ouverte conjointe au Bureau du Procureur de la Cour pénale internationale

Objet: Plus de 180 coalitions, organisations et individus palestiniens, régionaux et internationaux de défense des droits humains Appel à la Cour pénale internationale: il est temps d’enquêter sur les crimes en Palestine, il est l’heure de la justice

29 avril 2020

Votre Excellence Fatou Bensouda,

Le 20 décembre 2019, après près de cinq ans d’examen préliminaire, le Procureur de la Cour pénale internationale a soumis à la Chambre préliminaire une demande de décision sur la compétence territoriale de la Cour en Palestine indiquant que «des crimes de guerre ont été ou sont en train d’être commis en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est et la bande de Gaza » et qu’elle avait « identifié des cas potentiels résultant de la situation qui seraient recevables ». En outre, le Procureur était convaincu que la compétence territoriale de la Cour s’étendait au «territoire palestinien occupé par Israël» depuis juin 1967, «à savoir la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est et Gaza». (suite…)

Continuer la lecture Il est temps d’enquêter sur les crimes en Palestine, il est l’heure de la justice

« Que cesse l’occupation » No. 1008

Cet excellent article de l’éminent journaliste israélien Gideon Levy (Haaretz) est une référence sans équivoque au racisme institutionnalisé qui caractérise à la fois les sociétés américaine et israélienne. Son article établit un parallèle clair entre la brutalité policière et la racialisation des Afro-Américains aux États-Unis et celle du ciblage meurtrier et vicieux des Palestiniens par la police israélienne. Ces derniers ont un penchant pour le meurtre de sang-froid des Palestiniens handicapés mentaux, comme l’explique Gideon Levy.

Le courage de M. Levy est louable, tout comme le courage de Haaretz d’avoir permis à la vérité de cette réalité austère et sombre de voir le jour. C’est plus que ce qui peut être dit pour nos propres médias «traditionnels»  en Amérique du Nord (et la classe politique qu’ils servent) où la vérité de l’apartheid israélien et la brutalité et la déshumanisation qui l’accompagnent ne peuvent pas être exprimées, où toute tentative de rendre ce qui s’avère les critiques légitimes et nécessaires contre le nettoyage ethnique d’Israël de la population palestinienne, se heurtent au chantage de l’antisémitisme. En 1997, Nelson Mandela a déclaré: «Nous savons trop bien que notre liberté est incomplète sans la liberté des Palestiniens». Libérez le peuple palestinien!

« Être noir en Amérique ne devrait pas être une sentence de mort ».  Et le fait d’être palestinien?

Avez-vous vu les policiers américains? Avez-vous vu comment ils ont étouffé George Floyd à mort à Minneapolis? Avez-vous vu l’officier Derek Chauvin agenouillé sur son cou, le clouant au sol, Floyd suppliant pour sa vie jusqu’à sa mort cinq minutes plus tard? Quelles forces de police racistes ils ont en Amérique, quelle brutalité. Maintenant, Minneapolis brûle après qu’un citoyen noir a été exécuté à cause de la couleur de peau. Le maire s’est excusé, les quatre officiers impliqués ont été licenciés, Chauvin a été inculpé. L’Amérique est un endroit cruel pour les Noirs et sa police est raciste. (suite…)

Continuer la lecture « Que cesse l’occupation » No. 1008