« Que cesse l’occupation » No. 1033

Pour l’État juif, l’Holocauste est un outil de mainpulation

Si le sionisme justifiait auparavant ses crimes contre les Palestiniens au nom de l’Holocauste, il l’utilise aujourd’hui comme un outil pour justifier l’antisémitisme lui-même.

Par Orly Noy  20 novembre 2020

Quelque chose de remarquable s’est produit la même semaine qu’un comité interne du gouvernement israélien a approuvé la nomination d’Effi Eitam, ancien général de Tsahal et homme politique d’extrême droite, à la présidence de Yad Vashem, le musée israélien de l’Holocauste. Lors d’une réunion avec le premier ministre Benjamin Netanyahou, le secrétaire d’État américain sortant Mike Pompeo a annoncé que le président Donald Trump avait l’intention de déclarer le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) antisémite.

La proximité entre les deux annonces symbolise la phase finale de la métamorphose manipulatrice que l’antisémitisme et l’Holocauste ont subie entre les mains du sionisme. (suite…)

Continuer la lecture « Que cesse l’occupation » No. 1033

« Que cesse l’occupation » No. 1032

Le maire adjoint perturbe la visite de l’UE dans la colonie prévue à Jérusalem

La construction à Givat Hamatos est considérée comme problématique car elle rendrait la division de Jérusalem entre Israël et les Palestiniens beaucoup plus difficile à l’avenir.

Le maire adjoint de Jérusalem, Arieh King, et un certain nombre d’activistes de droite ont empêché lundi les ambassadeurs de l’Union européenne de tenir une conférence de presse dans un quartier de Jérusalem situé sur la Ligne verte pour protester contre la décision de commencer une construction là-bas.

Les ambassadeurs, dirigés par le représentant de l’UE auprès des Palestiniens, Sven Kuehn von Burgsdorff, sont venus à Givat Hamatos pour exprimer la désapprobation des pays de l’UE face à la décision de l’Autorité foncière israélienne de lancer le processus d’appel d’offres pour la construction de 1 257 logements dans le quartier. (suite…)

Continuer la lecture « Que cesse l’occupation » No. 1032

« Que cesse l’occupation » No. 1031

Israël ne sera plus jamais un enjeu bipartite  parce que les juifs sont divisés

Par Philip Weiss

Les prières du lobby israélien sont tournées aujourd’hui vers un seul espoir. Qu’avec la fin des politiques extrémistes pro-Israël et pro-Netanyahu de Trump, nous reviendrons à une période de « normalité » dans laquelle les deux partis politiques soutiennent volontiers la « solution de deux États » et l’aide sans fond à Israël alors même qu’elle en avale davantage de territoires. Israël cessera d’être un « football politique », comme l’implore le groupe sioniste libéral J Street. « Pour Kamala, Israël n’est pas un football politique », a promis Douglas Emhoff, le mari juif de Kamala Harris, à la majorité démocratique pour Israël.

Ou comme le dit l’AIPAC: « Quels que soient les autres problèmes qui nous divisent, l’Amérique est aux côtés d’Israël. » (suite…)

Continuer la lecture « Que cesse l’occupation » No. 1031

« Que cesse l’occupation » No. 1030

L’IHRA*  frappe à nouveau

* IHRA : Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, a adopté la définition de travail de l’antisémitisme de l’IHRA qui met les juifs en danger en les impliquant dans l’attaque israélienne contre les droits de la personne.

Par DAVID KATTENBURG  

Sous couvert de lutte contre l’antisémitisme, le premier ministre du gouvernement conservateur de l’Ontario, Doug Ford, vient de renforcer mon exposition à ce genre de racisme le plus vulgaire.

Le 27 octobre dernier, par Order in Council (OIC 1450/2020), la province la plus populeuse du Canada a adopté la définition de travail de l’antisémitisme de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA-WDA), supprimant ainsi la Combating Antisemitism Act (projet de loi C-168) du Feuilleton, me privant de la possibilité de témoigner contre elle, comme je l’avais demandé . (suite…)

Continuer la lecture « Que cesse l’occupation » No. 1030