PAJU - Palestiniens et Juifs Unis

Aller au contenu | Aller au menu | Aide - Accessibilité | Plan du site | English version

  1. Vous êtes ici :  
  2. Accueil  >
  3. « QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 924, 26 octobre 2018: Les lobbyistes israéliens accusent Khashoggi d'être un terroriste

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 924, 26 octobre 2018: Les lobbyistes israéliens accusent Khashoggi d'être un terroriste

Date de publication : 2018-10-26

Même si les médias du monde entier affirment que l’Arabie saoudite a assassiné un journaliste critique, ce régime a des amis aux États-Unis. Ainsi,le lobby israélien se battra à la faveur d’une dictature théocratique du meurtre présumé de Jamal Khashoggi.

EJ Kimball, un défenseur israélien du Forum du Moyen-Orient, a suggéré hier soir à Khashoggi de mourir. Les « liens entre le journaliste, Al-Qaïda et les Frères musulmans » soulèvent « beaucoup d’autres questions » telle la tradition saoudienne d’exportation du terrorisme, a déclaré Kimball. La vision beaucoup plus vaste, a-t-il dit, est la nouvelle Arabie saoudite prenant le contrôle de l'Iran.

Les lobbyistes israéliens accusent Khashoggi d'être un terroriste

Même si les médias du monde entier affirment que l’Arabie saoudite a assassiné un journaliste critique, ce régime a des amis aux États-Unis. Ainsi,le lobby israélien se battra à la faveur d’une dictature théocratique du meurtre présumé de Jamal Khashoggi.

EJ Kimball, un défenseur israélien du Forum du Moyen-Orient, a suggéré hier soir à Khashoggi de mourir. Les « liens entre le journaliste, Al-Qaïda et les Frères musulmans » soulèvent « beaucoup d’autres questions » telle la tradition saoudienne d’exportation du terrorisme, a déclaré Kimball. La vision beaucoup plus vaste, a-t-il dit, est la nouvelle Arabie saoudite prenant le contrôle de l'Iran.

Josh Block du Projet Israël a formulé une allégation similaire à propos de Khashoggi deux nuits auparavant. Les médias pro-Al-Qaïda avancent l'histoire de Khashoggi, a déclaré Block, « parce que Khashoggi était un allié terroriste radical islamiste proche d'Oussama Ben Laden, de l'État islamique, du Hamas. Il voulait le renversement des royaux saoudiens, opposés aux terroristes sunnites, sponsorisé par la Turquie et le Qatar, ainsi que par les armées terroristes et les alliés chiites d'Iran. »

Entre-temps, les dirigeants israéliens gardent le silence sur le meurtre de Khashoggi, comme l'a souligné à plusieurs reprises James North sur notre site. C’est parce qu’Israël et l’Arabie saoudite sont maintenant alliés contre l’Iran, cherchant manifestement une guerre dirigée par les États-Unis contre ce pays alors que toute l’attention portée au journaliste est en train de bouleverser les esprits.

Un ancien ambassadeur des États-Unis en Israël, qui vit actuellement dans le pays et se fait l'avocat d'Israël, explique le silence:

Les Israéliens sont « dans une position très difficile », a déclaré à BuzzFeed News, l'ambassadeur américain en Israël auprès du président Barack Obama, Dan Shapiro. « Ils comptent beaucoup sur l’Arabie saoudite » qui est «au cœur de leur vision stratégique de la région ». Après tout, l’Arabie saoudite est un partenaire précieux pour contrer et isoler l’Iran et s’avère « l’ancre stratégique » d’Israël dans la région.

Max Blumenthal explique l'importance de l'Arabie Saoudite: Pour les lobbyistes israéliens du Beltway, l’Arabie saoudite et le Prince héritier Mohammad bin Salman sont au rendez-vous cette semaine. Leur guerre contre le parti iranien a été perturbée de manière inattendue et un allié naturel est au bord du gouffre.

Israël et les Saoudiens ont coopéré discrètement ces deux dernières années alors qu’ils affrontent un ennemi / rival régional en Iran; et le plan de paix tant attendu de Jared Kushner implique certainement une approche Out-In, dans laquelle l’Arabie saoudite et ses amis chercheraient à forcer les Palestiniens à accepter les Bantoustans de la Cisjordanie comme une prétendue souveraineté et à reporter aux calendres grecs leurs droits à Jérusalem et le droit de retour des réfugiés. Cela n’est pas sans rappeler le silence des élites américaines à l’endroit de la dictature égyptienne durant des décennies, simplement parce que l’Égypte avait reconnu Israël. L'Arabie Saoudite veut sûrement le même traitement.

Le message porté par la presse proclamant le prince héritier Mohammad bin Salman comme un grand réformateur, cet homme maintenant accusé d’avoir ordonné l’élimination de Khashoggi, doit être revu et il doit être considéré comme l’un des amis d’Israël œuvrant à un réalignement des politiques américaines. Ainsi, le prince héritier des lobbyistes israéliens, Dennis Ross, ancien procureur de la paix, (qui a déclaré que les Juifs américains « doivent être des défenseurs d'Israël »), s'est rendu deux fois en Arabie saoudite pour voir bin Salman en action et a écrit un article dans le Washington Post février dernier, qualifiant le prince de ''« moteur de changement» et de « révolutionnaire » que les États-Unis devraient soutenir : Ses efforts pour transformer la société saoudienne constituent une révolution d'en haut…''

Si ce n’était pas pour l'agitation et le conflit qui consument la région, la grande histoire au Moyen-Orient serait la transformation en cours en Arabie saoudite.

Ali Gharib a déclaré: « Cette citation de Dennis Ross est infame et témoigne de son incroyable inanité sur tant de sujets: « Ironiquement, les sceptiques sont principalement situés hors de l’Arabie saoudite, et non dans ce pays ».

Adapté de: https://mondoweiss.net/2018/10/lobbyists-khashoggi-terrorist/?utm_source=Mondoweiss+List&utm_campaign=33b83bfdb1-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_b86bace129-33b83bfdb1-398594157&mc_cid=33b83bfdb1&mc_eid=3592db61b2

Distribué par PAJU (Palestiniens et Juifs unis)

WWW.PAJUMONTREAL.ORG

  1. Retour en haut de page