PAJU - Palestiniens et Juifs Unis

Aller au contenu | Aller au menu | Aide - Accessibilité | Plan du site | English version

  1. Vous êtes ici :  
  2. Accueil  >
  3. « QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 898, 27 avril 2018: Stephen Hawking : Physicien et défenseur de la Palestine

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 898, 27 avril 2018: Stephen Hawking : Physicien et défenseur de la Palestine

Date de publication : 2018-04-27

S.Hawking décédé récemment était non seulement un physicien exceptionnel, mais aussi un homme sensible à la tragédie palestinienne. Il a fait la une des journaux quand il a décidé en mai 2013 de boycotter une conférence en Israël présidée par l’ancien président d’Israël, Shimon Perez, où il devait prendre la parole.

Il travaillait alors à l’université Cambridge en Grande-Bretagne. Le 3 mai 2013, Hawking a expliqué sa décision. « J’ai accepté cette invitation espérant que j’aurais la possibilité de donner mon opinion sur les accords de paix, mais aussi parce que je pensais qu’on me permettrait de parler en Cisjordanie. »

Stephen Hawking : Physicien et défenseur de la Palestine

S.Hawking décédé récemment était non seulement un physicien exceptionnel, mais aussi un homme sensible à la tragédie palestinienne. Il a fait la une des journaux quand il a décidé en mai 2013 de boycotter une conférence en Israël présidée par l’ancien président d’Israël, Shimon Perez, où il devait prendre la parole. Il travaillait alors à l’université Cambridge en Grande-Bretagne. Le 3 mai 2013, Hawking a expliqué sa décision. « J’ai accepté cette invitation espérant que j’aurais la possibilité de donner mon opinion sur les accords de paix, mais aussi parce que je pensais qu’on me permettrait de parler en Cisjordanie. » « Cependant, j’ai reçu des courriels de mes collègues des universités palestiniennes. Ils m’ont tous dit que je devais respecter le Boycott ce qui m’a décidé à annuler ma participation. Si j’y étais allé, j’aurais donné mon opinion que la politique actuelle du gouvernement israélien est désastreuse. » Le comité britannique pour les universités en Palestine (GB) a précisé : Le professeur Hawking a pris cette décision de son plein gré, décision basée sur sa connaissance de la Palestine et sur les recommandations unanimes de ses collègues palestiniens. La décision de Hawking a été reçue avec joie par les universitaires et activistes palestiniens : c’est un cas historique de Boycott. Mais Hawking a fait davantage. L’année dernière (2017), il a demandé à des millions de personnes qui le suivent sur Facebook de donner leur appui financier à l’École de physique avancée de Palestine qui donne des cours aux étudiants à la maîtrise en sciences en Cisjordanie. « Je soutiens les droits des scientifiques partout dans le monde. Leurs droits inaliénables consistent en la liberté de se déplacer, de publier et de poursuivre des collaborations. » Ali Abunimah, un journaliste américaino- palestinien a écrit : « Cette décision de S.Hawking sera vue dans quelques années comme un tournant décisif dans le respect et l’acceptabilité du BDS.

Adapté de https://www.aljazeera.com/news/2018/03/stephen-hawking-supported-palestinian-180314085553648.html

Distribué par PAJU (Palestiniens et Juifs unis)

    

WWW.PAJUMONTREAL.ORG

  1. Retour en haut de page