PAJU - Palestiniens et Juifs Unis

Aller au contenu | Aller au menu | Aide - Accessibilité | Plan du site | English version

  1. Vous êtes ici :  
  2. Accueil  >
  3. Articles  >
  4. PAJU appui la motion du Bloc québécois

PAJU appui la motion du Bloc québécois

Date de publication : 2017-05-30

Communiqué de presse

Montréal, le 30 mai 2017 – PAJU appuie la motion du Bloc québécois qui appelle le Parlement canadien à la reconnaissance de la Palestine comme état indépendant en accord avec le droit international et la politique étrangère officielle du Canada. Cette motion du Bloc soutient sans équivoque le droit du peuple palestinien à s’autodéterminer et à la primauté du droit international. Notons que 136 États membres de l’Organisation des Nations Unies sur 193 États membres reconnaissent l’État palestinien. Le gouvernement canadien se trouve ainsi dans une position minoritaire à l’ONU, votant toujours contre toute résolution favorisant les réclamations légitimes des Palestiniens quant à leurs droits historiques et leur droit à l’autodétermination.

PAJU appui la motion du Bloc québécois

Montréal, le 30 mai 2017 – PAJU appuie la motion du Bloc québécois qui appelle le Parlement canadien à la reconnaissance de la Palestine comme état indépendant en accord avec le droit international et la politique étrangère officielle du Canada. Cette motion du Bloc soutient sans équivoque le droit du peuple palestinien à s’autodéterminer et à la primauté du droit international.

Notons que 136 États membres de l’Organisation des Nations Unies sur 193 États membres reconnaissent l’État palestinien. Le gouvernement canadien se trouve ainsi dans une position minoritaire à l’ONU, votant toujours contre toute résolution favorisant les réclamations légitimes des Palestiniens quant à leurs droits historiques et leur droit à l’autodétermination. La politique du gouvernement Trudeau concernant la question palestinienne est semblable à celle du gouvernement Harper qui le précédait.

Pourtant, en terme de politique étrangère officielle, le Canada « reconnait le droit des Palestiniens à l’autodétermination et appuie la création d’un État palestinien voisin souverain, indépendant, solide et démocratique. »

Bruce Katz, coprésident de PAJU, ajoute : « Le Bloc québécois démontre par cette motion qui reconnait intégralement le droit du peuple palestinien à l’autodétermination, beaucoup de détermination et de courage moral. D’ailleurs, la motion du Bloc est fondée sur la notion d’une solution de Deux-États, notion à laquelle les autres partis siégeant au Parlement du Canada prêtent allégeance sans toutefois l’appuyer concrètement. Alors, si ces dits partis votent contre la motion du Bloc, cela veut dire qu’ils votent contre la solution de Deux-États, qu’ils sont déjà contre la solution d’un seul État binational, alors quel serait leur choix : a No-State solution? Ils ne pourront quand même pas courir dans deux directions à la fois! »

La motion du Bloc coïncide avec le 50e anniversaire de l’occupation illégale et de la colonisation de la Cisjordanie, d’où l’importance de cette motion. Notons aussi que Gaza est sous blocus depuis neuf ans, un crime de châtiment collectif en droit international et que la Palestine comprend et la Cisjordanie et Gaza. Des milliers d’Israéliens viennent de manifester à Tel-Aviv en l’appui à la paix et à un État palestinien indépendant. PAJU exhorte tous les partis siégeant au Parlement du Canada à voter unanimement en faveur de la motion du Bloc québécois sur la Palestine, sans quoi ils continueront d’être complices de la colonisation et de l’occupation illégales des territoires palestiniens.

  1. Retour en haut de page