PAJU - Palestiniens et Juifs Unis

Aller au contenu | Aller au menu | Aide - Accessibilité | Plan du site | English version

  1. Vous êtes ici :  
  2. Accueil  >
  3. Vigile  >
  4. 718 ressources dans cette catégorie

Vigile

[718 ressources dans cette catégorie]

Vigile de PAJU vendredi le 30 novembre 2018: Annulée

Il n'y aura pas de vigile de PAJU cette semaine pour permettre aux militant.e.s de PAJU de participer à la conférence de CISO sur l'autodétermination du peuple palestinien qui aura lieu du 29 novembre au 1er décembre.

Autodétermination du people palestinien: enjeux et défis

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 928, 23 novembre 2018: Une survivant de l'Holocauste appelle à la solidarité et à la justice

Suzanne Berliner Weiss

10 novembre 2018

Monsieur le premier ministre Justin Trudeau,

Merci d’avoir présenté des excuses tardives du Canada aux Juifs d’Allemagne qui cherchaient refuge ici en 1939 alors qu’ils fuyaient désespérément la machine à assassiner nazie. Malheureusement, vos excuses sonnent creux lorsque, au nom des Canadiens et de l'ensemble du peuple juif, vous dénoncez la campagne non violente de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), que les Palestiniens et leurs partisans du monde entier utilisent pour faire pression sur leurs persécuteurs et contraindre les colonisateurs israéliens à respecter les droits de l'homme des Palestiniens et à se conformer au droit international.

Vigile de PAJU VENDREDI le 23 novembre 2018: Métro Guy-Concordia

La vigile de PAJU vendredi de cette semaine aura lieu à l'intérieur du métro Guy-Concordia (près des guichets) de 11h30 à 13h00.

Nous allons distribuer nos dépliants comme d'habitude. En moyenne, nous distribuons près de 700 dépliants par vigile.

Venez nous rejoindre.

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 927, 16 novembre 2018: Le deuxième assassinat d'Yitzhak Rabin

par Akiva Eldar

On dit que le temps guérit l'angoisse et la perte de sens. Le passage des années a apaisé l’angoisse et la perte suscitées par l’assassinat du premier ministre Yitzhak Rabin par un terroriste juif, Yigal Amir, en novembre 1995. Les héros politiques de l’assassin de Rabin qui démonisaient Rabin dans les mois qui ont précédé sa mort, ne se contentent plus de la destruction de sa mémoire. Les colons de droite et leurs partisans rejettent obstinément toute responsabilité quant à la vague d'incitation et au vitriolage qui ont précédé ce meurtre et conduit l'assassin, de son propre aveu, à tirer un premier ministre dans le dos.

L’assassinat a mortellement saboté l’accord de paix d’Oslo signé par Rabin deux ans plus tôt avec les Palestiniens et a aidé la droite, dirigée par Benjamin Netanyahou, à hériter de l’État lors des élections suivantes, tenues en 1996. Lors de la commémoration du 23ème anniversaire de l’assassinat de Rabin, ces mêmes personnes qui ont dirigé la campagne contre ceux qu’ils surnommaient « les criminels d’Oslo », se sont également déclarées victimes, avec l’aide généreuse de la majorité silencieuse.

Vigile de PAJU VENDREDI le 16 novembre 2018: Annulée

La vigile hebdomadaire de PAJU n'aura pas lieu cette semaine.


page précédente | page suivante

  1. Retour en haut de page