PAJU - Palestiniens et Juifs Unis

Aller au contenu | Aller au menu | Aide - Accessibilité | Plan du site | English version

  1. Vous êtes ici :  
  2. Accueil  >
  3. Vigile  >
  4. « QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 908, 6 juillet 2018: Aucun soin médical pour les blessés : navire attaqué

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 908, 6 juillet 2018: Aucun soin médical pour les blessés : navire attaqué

Date de publication : 2018-07-06

Les organisateurs du voyage le comité Break the Siege, ont déclaré à Al Jazeera que le bateau capturé s’était rendu jusqu’à 14 miles nautiques (26 km) lorsque les forces israéliennes ont commencé à tirer. « Nous sommes entourés de navires de guerre israéliens à gauche, à droite, à l’avant et à l’arrière, nous sommes coincés au milieu », a déclaré un activiste de la flottille aux journalistes. Bien que des centaines de personnes aient arraisonné, que plus de 30 bateaux de pêche aient été en l’appui au navire principal, ils n’ont pas franchi la limite permise de 11 km, a déclaré à Al Jazeera Ramadan al-Hayek, l’un des organisateurs du voyage. Les forces navales israéliennes ont intercepté un navire palestinien après qu’il ait quitté les côtes de la bande de Gaza assiégée.

Aucun soin médical pour les blessés : navire attaqué

Les organisateurs du voyage le comité Break the Siege, ont déclaré à Al Jazeera que le bateau capturé s’était rendu jusqu’à 14 miles nautiques (26 km) lorsque les forces israéliennes ont commencé à tirer. « Nous sommes entourés de navires de guerre israéliens à gauche, à droite, à l’avant et à l’arrière, nous sommes coincés au milieu », a déclaré un activiste de la flottille aux journalistes. Bien que des centaines de personnes aient arraisonné, que plus de 30 bateaux de pêche aient été en l’appui au navire principal, ils n’ont pas franchi la limite permise de 11 km, a déclaré à Al Jazeera Ramadan al-Hayek, l’un des organisateurs du voyage. Les forces navales israéliennes ont intercepté un navire palestinien après qu’il ait quitté les côtes de la bande de Gaza assiégée.

Le bateau, transportant des patients, des étudiants et des personnes blessées lors de récentes manifestations, a été transféré au port israélien d’Ashdod, selon les autorités israéliennes. Les 17 personnes à bord, tentant pour la première fois depuis plus de dix ans de briser le siège imposé par Israël, étaient parties avec l’intention d’atteindre Limassol, une ville côtière du sud de Chypre.

Le bateau intercepté avait traversé 14 milles marins (26 km) avant que les quatre navires de guerre israéliens ne l’attaquent. Le comité a perdu le contact avec ceux qui étaient à bord peu de temps après. Les passagers avaient un passeport valide, les blessés ayant pris avant de quitter le port de Gaza les dispositions nécessaires pour recevoir un traitement médical en Turquie. Selon al-Hayek, 17 personnes ont été arrêtées par les forces israéliennes à Ashdod. Les membres du Comité ont indiqué qu’ils travaillaient avec des agences internationales, notamment Human Rights Watch et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), pour assurer le bien-être des passagers du bateau et tenir Israël responsable de leur sécurité. Al-Hayek a également déclaré que le comité allait bientôt annoncer le lancement d’un second bateau en réponse aux actions d’Israël.

L’armée israélienne a blâmé le Hamas, le parti qui gouverne Gaza, pour la « violation » de l’espace naval permis. Dans une série de messages sur Twitter, elle a déclaré que les Palestiniens seraient renvoyés à Gaza et a averti que le mouvement ne ferait que « nuire » aux résidents de Gaza. Elle a également déclaré qu’Israël continuerait à faire respecter le blocus.

Adapté de https://www.aljazeera.com/news/2018/05/israel-intercepts-g

Distribué par PAJU (Palestiniens et Juifs unis)

                          WWW.PAJUMONTREAL.ORG
  1. Retour en haut de page