PAJU - Palestiniens et Juifs Unis

Aller au contenu | Aller au menu | Aide - Accessibilité | Plan du site | English version

  1. Vous êtes ici :  
  2. Accueil  >
  3. Vigile  >
  4. « QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 904, 8 juin 2018: La maternité israélienne dépeint un fœtus comme futur soldat

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 904, 8 juin 2018: La maternité israélienne dépeint un fœtus comme futur soldat

Date de publication : 2018-06-08

Le militarisme commence dès la conception. Une annonce dans une maternité dans l’un des meilleurs hôpitaux d’Israël dépeint un fœtus portant un béret militaire et saluant.

Une publicité pour une maternité dans l’un des meilleurs hôpitaux d’Israël, publiée dans le journal de droite Makor Rishon la semaine dernière, fait le tour des médias sociaux.

L’annonce pour Lis Maternity Hospital, une partie de l’hôpital Ichilov à Tel-Aviv, montre un fœtus portant un béret militaire, avec une légende en lecture : « Récipiendaire du prix présidentiel d’excellence, 2038. »


La maternité israélienne dépeint un fœtus comme futur soldat

Le militarisme commence dès la conception. Une annonce dans une maternité dans l’un des meilleurs hôpitaux d’Israël dépeint un fœtus portant un béret militaire et saluant.

Une publicité pour une maternité dans l’un des meilleurs hôpitaux d’Israël, publiée dans le journal de droite Makor Rishon la semaine dernière, fait le tour des médias sociaux.

L’annonce pour Lis Maternity Hospital, une partie de l’hôpital Ichilov à Tel-Aviv, montre un fœtus portant un béret militaire, avec une légende en lecture : « Récipiendaire du prix présidentiel d’excellence, 2038. »

Le fait de représenter un enfant à naître en tant que soldat est dérangeant en soi, quel que soit le pays. En Israël, une puissance occupante dont l’armée d’occupation, depuis plus de cinq décennies, contrôle une population civile, cette publicité est encore plus offensante. En outre, son calendrier est particulièrement inquiétant, étant donné que les FDI ont tué 60 Palestiniens et en ont blessé plus de 2 400 en une seule journée à Gaza, tout en continuant d’exercer un contrôle sur des millions de Palestiniens apatrides.

La notion qu’un bon hôpital produira de bons soldats est pathologique. Le fait qu’un hôpital de haut niveau estime que la meilleure façon d’amener les femmes à choisir leur maternité est de les convaincre que leur bébé est destiné à être un soldat à succès dans les forces de défense israéliennes est une indication avérée de la société militariste israélienne. Comme si les femmes n’en avaient pas assez en tête à l’approche de la naissance, il faut maintenant leur rappeler que dans 18 ans, leur enfant sera enrôlé dans l’armée. Indépendamment des enjeux politiques, les mères israéliennes (et les pères) traversent un enfer quand leurs enfants, spécifiquement leurs fils, servent dans l’armée.

Israël, qui attaque constamment la direction et la société palestiniennes pour avoir donné naissance à des « terroristes » et éduqué les enfants à la haine, semble oublier commodément les profondes racines militaristes et violentes de sa propre société. Cette annonce en est juste une indication.

Certains Israéliens sur Facebook ont exprimé leur dégoût et leur indignation, exigeant que l’hôpital retire l’annonce. Lorsqu’on lui a demandé de commenter, le porte-parole de l’hôpital d’Ichilov, Avi Shushan, a écrit dans un courriel : « C’était une publicité publiée une fois dans Makor Rishon. » Il n’a pas répondu aux questions de ceux qui ont été dérangés par cette publicité.

Adapté de : https://972mag.com/ad-for-israeli-maternity-ward-portrays-fetus-as-future-soldier/135694/

PAJU (PALESTINIENS ET JUIFS UNIS)

WWW.PAJUMONTREAL.ORG

  1. Retour en haut de page