PAJU - Palestiniens et Juifs Unis

Aller au contenu | Aller au menu | Aide - Accessibilité | Plan du site | English version

  1. Vous êtes ici :  
  2. Accueil  >
  3. Vigile  >
  4. « QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 875, 17 novembre 2017: Souvenirs en 2017 de la Déclaration Balfour (1917)

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 875, 17 novembre 2017: Souvenirs en 2017 de la Déclaration Balfour (1917)

Date de publication : 2017-11-22

La déclaration faite par Arthur Balfour en 1917 en raison du soutien britannique à l’établissement d’un foyer national pour les Juifs en Palestine était conditionnelle à la préservation des droits des « communautés non-juives existantes » en Palestine.

Naplouse : le premier ministre palestinien, M. Hamdallah, a qualifié la déclaration Balfour d’« injustice historique » envers le peuple palestinien.

Souvenirs en 2017 de la Déclaration Balfour (1917)

La déclaration faite par Arthur Balfour en 1917 en raison du soutien britannique à l’établissement d’un foyer national pour les Juifs en Palestine était conditionnelle à la préservation des droits des « communautés non-juives existantes » en Palestine.

Naplouse: le premier ministre palestinien, M. Hamdallah, a qualifié la déclaration Balfour d’« injustice historique » envers le peuple palestinien. Afrique du Sud : Pretoria

À Pretoria, des centaines de personnes se sont rassemblées devant l’ambassade d’Israël pour protester contre l’occupation israélienne de la Palestine, à l’appel du Parti de la liberté économique (FEP). Les manifestants, vêtus des T-shirts rouges de l’EFF, brandissaient des pancartes avec des slogans appelant la fin du « nettoyage ethnique israélien des Palestiniens » et l’arrêt des attaques sur la bande de Gaza, alors qu’ils dansaient et chantaient « à bas l’apartheid. Israël » devant l’ambassade. Julius Malema, leader de l’EFF, a exhorté la foule à regarder au-delà de leur propre contexte et à considérer la situation critique des Palestiniens. Il a également appelé à une solution à un État où les Juifs et les

Palestiniens pourraient vivre en paix. Malema a lancé un appel passionné aux Sud-Africains : « Nous demandons à tous les Sud-Africains d’arrêter de faire des affaires avec Israël, d’arrêter de rendre visite à Israël et reconnaître le soutien du peuple palestinien au temps de l’apartheid. Nous demandons la libération de Marwan Barghouti, en prison en Israël, de la même manière que Nelson Mandela était en prison pendant tant d’années ». De nombreux Sud-Africains considèrent l’occupation israélienne des territoires palestiniens et les politiques appliquées comme similaires à l’apartheid, à la ségrégation raciale institutionnalisée et à la discrimination par la minorité blanche dans leur pays jusqu’en 1991.

Turquie : Université d’Ankara et Sakarya

À Ankara, des dizaines de membres de l’Association des jeunes anatoliens, une organisation conservatrice, ont marqué le centenaire de la Déclaration Balfour par des slogans et des pancartes. À l’université de Sakarya au nord-ouest de la Turquie, la Humanitarian Relief Foundation, a organisé le rassemblement des manifestants.

Adapté de https://www.theguardian.com/world/2017/oct/30

Distribué par PAJU (Palestinien et Juifs unis)

WWW.PAJUMONTREAL.ORG

  1. Retour en haut de page