PAJU - Palestiniens et Juifs Unis

Aller au contenu | Aller au menu | Aide - Accessibilité | Plan du site | English version

  1. Vous êtes ici :  
  2. Accueil  >
  3. Vigile  >
  4. « QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 857, 14 juillet 2017: Célébrations à Gaza : La fin du ramadan

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 857, 14 juillet 2017: Célébrations à Gaza : La fin du ramadan

Date de publication : 2017-07-14

Des milliers de personnes marchent à Gaza pour s’opposer à Israël et au sionisme pendant la journée d’al-Qods.

GAZA (Ma'an) 23 juin 2017 — Des milliers de Palestiniens de la bande de Gaza assiégée ont participé à une marche organisée pour le « jour d’al-Quds », ou journée de Jérusalem, célébrée le dernier vendredi du mois sacré du ramadan pour s’opposer au sionisme et l’État d’Israël. L’événement annuel a d’abord été créé par la République islamique d’Iran en 1979 pour exprimer son soutien à la lutte palestinienne et son opposition au sionisme et a été commémoré par le peuple palestinien. Les participants de la ville de Gaza ont brandi des drapeaux palestiniens, ceux de leurs factions politiques respectives et des signes appelant à la protection de Jérusalem, au milieu des escalades continues d’Israël sur le territoire.

Célébrations à Gaza : La fin du ramadan

Des milliers de personnes marchent à Gaza pour s’opposer à Israël et au sionisme pendant la journée d’al-Qods.

GAZA (Ma'an) 23 juin 2017 — Des milliers de Palestiniens de la bande de Gaza assiégée ont participé à une marche organisée pour le « jour d’al-Quds », ou journée de Jérusalem, célébrée le dernier vendredi du mois sacré du ramadan pour s’opposer au sionisme et l’État d’Israël. L’événement annuel a d’abord été créé par la République islamique d’Iran en 1979 pour exprimer son soutien à la lutte palestinienne et son opposition au sionisme et a été commémoré par le peuple palestinien. Les participants de la ville de Gaza ont brandi des drapeaux palestiniens, ceux de leurs factions politiques respectives et des signes appelant à la protection de Jérusalem, au milieu des escalades continues d’Israël sur le territoire. Celle-ci vise à amplifier la judaïsation de la ville et l’annexion de Jérusalem-Est occupée ce qui a toujours été refusé par la communauté internationale.

Le chef du comité de Jérusalem au conseil législatif, M. Ahmad Abu Halabiya, a déclaré qu’il n’y aurait « aucune sécurité tant que l’occupation israélienne continue à Jérusalem et la mosquée d’Al-Aqsa » et a souligné le « droit du peuple palestinien de résister jusqu’à la libération à la colonisation d’Israël. “Abu Halabiya a également appelé toutes les factions palestiniennes à soutenir l’intifada” al-Quds (Jérusalem) », une phrase utilisée par les Palestiniens pour la vague d’agitations urbaines qui ont éclaté, en octobre 2015, sur le territoire palestinien occupé et en Israël – M. Halabiya a demandé instamment à l’UNESCO d’adopter davantage de résolutions qui confirment les droits des Palestiniens à Jérusalem.

MÉMO 23 juin 2017, par Mohammed Asad — Des vêtements anciens et nouveaux ont été mis en évidence le long du mur des bénédictions pour encourager les plus vulnérables de la société à se servir. Le résident de Gaza, Ahmed Sbeiti, croit que c’est une idée merveilleuse, car il y a beaucoup de gens à Gaza qui ont besoin de vêtements, de jouets et d’autres objets pour célébrer la fête de l’Eid et ce mur des bénédictions encourage les gens à donner et d’autres à prendre tout ce dont ils ont besoin sans hésitation. On peut lire : « Ne soyez pas timides », « Venez et choisissez selon vos goûts ».

Adapté de : http://www.maannews.com/Content.aspx?id=777776 https://www.middleeastmonitor.com/20170623-gaza-builds-wall-of-blessings-for-eid/

Distribué par PAJU (Palestiniens et Juifs unis)

WWW.PAJUMONTREAL.ORG

  1. Retour en haut de page