PAJU - Palestiniens et Juifs Unis

Aller au contenu | Aller au menu | Aide - Accessibilité | Plan du site | English version

  1. Vous êtes ici :  
  2. Accueil  >
  3. Vigile  >
  4. 569 ressources dans cette catégorie

Vigile

L'occupation et la colonisation doivent cesser !

Tous les vendredis, depuis plus de six ans, de midi à 13h, beau temps, mauvais temps, PAJU organise une vigile en protestation contre l'occupation et la colonisation de la Palestine par l'occupant israélien.

JOIGNEZ-VOUS À NOUS CHAQUE VENDREDI.

Photo vigile

Quand : tous les vendredis de midi à 13h

: 529 rue Jarry Est, Montréal, Québec, H2P 1V4.

[569 ressources dans cette catégorie]

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 845, 21 avril 2017: Les Palestiniens disent que la lutte populaire est le chemin vers la libération

de Sergio Yahni

Alors que le soutien à la solution des deux États diminue, les Palestiniens des territoires occupés identifient la résistance populaire comme étant l’antidote à l’occupation et à l’expansion des colonies israéliennes. Une étude publiée mardi par le Centre palestinien pour la recherche sur les politiques et les enquêtes (PSR) fournit des indices concernant les espoirs et les craintes actuels des Palestiniens vivant sous occupation israélienne en Cisjordanie et à Gaza. Le rapport du PSR atteste que la population palestinienne identifie les principaux défis auxquels ils sont confrontés en tant que la pauvreté (27 %), l’accès au travail et la colonisation (27 %) et la corruption (24 %).

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 844, 14 avril 2017: Une déclaration unilatérale palestinienne d’indépendance (UDI): implication pour la paix, 2e partie

Salam Fayyad avait annexé une déclaration confidentielle unilatérale d’indépendance (UDI) pour un État de Palestine applicable après une échéance de deux ans. Bien que celle-ci n’ait pas de garanties internationales formelles, elle a contribué à rassurer une communauté internationale plutôt fatiguée de son rôle de donneur voyant qu’il y aurait un horizon conceptuel à ce rôle. Sans un tel horizon, le Plan Fayyad (PDC) pouvait reproduire l’échec du processus d’Oslo. Des fonds internationaux ont soutenu le renforcement des institutions palestiniennes de 1995 à 2002, mais Israël a ensuite attaqué et détruit l’infrastructure si laborieusement construite.

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 843, 7 avril 2017: Déclaration d’indépendance de la Palestine: implications pour la paix. 1ère partie

Les observateurs conviennent qu’une avancée du processus de paix est nécessaire. Les Accords d’Oslo qui ont établi l’autorité intérimaire palestinienne (AP) ont épuisé les espoirs d’un accord final après le sommet de Camp David en 2000 et le déclenchement de la Deuxième Intifada. En 2002, le cadre des étapes d’Oslo a été effectivement remplacé par l’accord plus simple, la Feuille de route, élaborée par l’administration Bush qui prônait ouvertement une solution à deux États. La feuille de route a remplacé tous les cadres précédents et reste pertinente à ce jour. Elle constituait également la base des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies approuvant une solution à deux États.

Déclaration sur le profilage israélien à l’endroit d’Omar Barghouti

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Montréal, le 29 mars 2017

Le matin du dimanche 19 mars 2017, les responsables fiscaux israéliens se sont installés dans la maison d’Omar Barghouti, cofondateur du mouvement Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS), mouvement visant la libération du peuple palestinien assiégé, étouffant sous le joug du système raciste d’apartheid d’Israël. Ils ont arrêté et interrogé Omar et son épouse Sara pendant 16 heures ce premier jour. Plusieurs autres jours d’interrogatoire ont suivi.

« QUE CESSE L’OCCUPATION ! » PAJU No 842, 31 mars 2017: L’antisémitisme américain s’élève et la droite israélienne reste silencieuse

Pourquoi presque tous les élus israéliens sont-ils silencieux face à l’antisémitisme violent qui sévit aux États-Unis?

Par Amir Segal

Depuis que Donald Trump a été élu président, les États-Unis ont assisté à une augmentation inquiétante d’incidents antisémites. Il s’agit d’une vague que nous n’avons pas vue depuis de nombreuses années, accompagnée d’un racisme qui a été soutenu par l’élection de Trump et ses partisans de droite, précisément du fait que le président avait jusqu’au récemment refusé de condamner ouvertement le racisme et l’antisémitisme. Ce qui est particulièrement inquiétant, c’est que la droite israélienne continue de se taire face à l’antisémitisme croissant aux États-Unis.

page suivante

  1. Retour en haut de page